PRIERE SILENCIEUSE

 Le prêtre, mains jointes, invite les fidèles à prier en silence.

Chacun prend conscience qu'il est en présence de Dieu et lui recommande ses intentions.

Le geste de joindre les mains vient sans doute du temps où le vassal, agenouillé devant son seigneur, plaçait ses mains jointes, appliquées l'une contre l'autre, entre les mains de son suzerain et lui promettait dévouement et loyauté.


copyright Père Bourdon