LITURGIE EUCHARISTIQUE

Prière Eucharistique

copyright Père Bourdon

LA PRIERE EUCHARISTIQUE

Le prêtre prononce, seul, cette prière parce qu'il est l'intermédiaire entre les hommes et Dieu.

Il fait monter vers Dieu les prières des hommes et il fait descendre vers les hommes les dons de Dieu.

Le prêtre choisit entre plusieurs formulaires, en fonction de l'assemblée et de la célébration.

Nous donnons ici la troisième prière eucharistique, celle qui nous parle le plus du Saint-Esprit.


DIALOGUE D'INTRODUCTION

1) LE PRÊTRE TEND LES MAINS

Le prêtre tend les mains et dit :

"Le Seigneur soit avec vous".

Les fidèles, debout, répondent :

"Et avec votre Esprit".

C'est-à-dire "et avec vous aussi", ou encore "et que le Saint-Esprit vous aide".


DIALOGUE D'INTRODUCTION

2)LE PRÊTRE ELEVE LES MAINS

Le prêtre élève les mains et reprend :

"Elevons notre cœur".

C'est-à-dire : "Pensons à Dieu intensément".

Les fidèles répondent :

"Nous le tournons vers le Seigneur".


DIALOGUE D'INTRODUCTION

3) LE PRÊTRE , MAINS TENDUES

Le prêtre, mains étendues, ajoute :

"Rendons grâce au Seigneur, notre Dieu".

Les fidèles répondent :

"Cela est juste et bon".

Eucharistie vient du grec "eucharisto" qui veut dire "témoigner sa reconnaissance".

Rendre grâce, c'est reconnaître que tout vient de Dieu.


LA PREFACE

 La préface donne le motif particulier de la louange en relation avec le temps liturgique ou la célébration. Voici la préface du dimanche n°6.

"Vraiment il est juste et bon de te rendre gloire, Père très Saint, Dieu éternel et tout puissant de qui nous tenons la vie, la croissance et l'être. Dans cette existence de chaque jour que nous recevons de ta grâce, la vie éternelle est déjà commencée : nous avons reçu les premiers dons de l'Esprit par qui tu as ressuscité Jésus d'entre les morts et nous vivons dans l' espérance que s'accomplisse en nous le mystère de Pâques. Voilà pourquoi nous te rendons grâce en chantant ( ou en disant ) avec les anges :

"Acclamation".


L'ACCLAMATION... SAINT, SAINT, SAINT

 L'acclamation est prononcée par les fidèles et le prêtre qui joint les mains :

"Saint, Saint, Saint, le Seigneur, Dieu de l'univers ! le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

Hosanna au plus haut des cieux. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Hosanna au plus haut des cieux" .

Hosanna vient de l'hébreu "hosha na" qui veut dire "sauve-nous maintenant". C'est l' acclamation de la foule lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem. Cri de joie, de triomphe.

Le thuriféraire se place pour encenser l'hostie et le calice au moment de l'élévation.


LOUANGE A DIEU

Le prêtre, les mains tendues, poursuit la prière eucharistique :

"Tu es vraiment saint Dieu de l'univers, et toute la création proclame ta louange.

Car c'est toi qui donnes la vie, c'est toi qui sanctifies toutes choses par ton fils, Jésus-Christ, notre Seigneur,

avec la puissance de l'Esprit-Saint et tu ne cesses de rassembler ton peuple, afin qu'il te présente, partout dans le monde, une offrande pure".


L'EPICLESE

Epliclèse vient du grec "epiclesis" qui veut dire "action d'en appeler à" d'où "invocation".

Le prêtre joint les mains et les étend sur l'hostie et le calice.

Le son de la clochette avertit les chrétiens qu'ils ont à faire attention car le moment le plus important est arrivé.

Les fidèles se mettent à genoux, si possible.


APPEL AU SAINT-ESPRIT

 "Cest pourquoi nous te supplions de consacrer toi-même les offrandes que nous apportons : sanctifie-les par ton Esprit pour qu'elles deviennent le corps et le sang de ton Fils, Jésus-Christ, notre Seigneur, qui nous a dit de célébrer ce mystère" .

En faisant un signe de croix sur le pain et le vin, le prêtre souligne l'importance de l'appel.


LE RECIT DE L'INSTITUTION

LA CONSECRATION DU PAIN

 Le prêtre prend le pain, puis s'incline un peu, en disant :

"La nuit même où il fut livré, il prit le pain, en te rendant grâce il le benit, il le rompit et le donna à ses disciples, en disant :

"Prenez et mangez-en tous ; ceci est mon corps livré pour vous".


LE PRÊTRE MONTRE L'HOSTIE CONSACREE

 Le prêtre montre l'hostie consacrée.

Tintement de clochette.

Encensement : trois coups doubles.

Je regarde et j'adore. Adorer c'est exprimer à Dieu une soumission totale.

Pie X recommandait de dire alors :

"Mon Seigneur et mon Dieu".

Le prêtre repose l'hostie sur la patène.


LE PRÊTRE FAIT LA GENUFLEXION

Le prêtre fait la génuflexion.

Geste d'adoration. Au moment de la consécration sont présents non seulement le corps et le sang du Christ, mais encore l'acte d'offrande de Jésus à son Père.


LE RECIT DE L'INSTITUTION

LA CONSECRATION DU VIN

 Le prêtre découvre le calice, prend le calice, s'incline un peu et dit :

"De même à la fin du repas, il prit la coupe : en te rendant grâce, il la benit et la donna à ses disciples, en disant : "Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle et éternelle, qui sera versé pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela, en mémoire de moi".


LE PRÊTRE MONTRE LE CALICE

 Le prêtre montre le calice.

Tintement de clochette.

Encensement : trois coups doubles.

Je suis témoin de la crucifixion du Christ.

Le prêtre pose le calice et le couvre de la pale.

La pale vient du latin "palla, pallium" qui signifie "manteau, couverture".


LE PRÊTRE FAIT LA GENUFLEXION

Le prêtre fait la génuflexion.

Geste d'adoration.

L'attitude à genoux exprime la soumission, la repentance et la supplication.


L'ACCLAMATION D'ANAMNESE

 Les fidèles se lèvent.

Le prêtre, mains jointes, dit :

"Il est grand le mystère de la foi".

Les fidèles poursuivent :

"Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus.

Nous célébrons ta résurrection,Nous attendons ta venue dans la gloire".

Anamnèse vient du grec : "anamnesis" qui veut dire "souvenir ".

Le thuriféraire va poser encensoir et navette et regagne sa place dans le sanctuaire.


L'ANAMNESE

Le prêtre continue, les mains étendues :

"En faisant mémoire de tonFils, de sa passion qui nous sauve,

de sa glorieuse résurrection et de son ascension dans le ciel,

alors que nous attendons son dernier avènement,...


L'OFFRANDE

...nous présentons cette offrande vivante et sainte pour te rendre grâce.

Regarde, Seigneur, le sacrifice de ton Eglise,

et daigne y reconnaître celui de ton Fils qui nous a rétabli dans ton alliance."


INTERCESSION POUR NOUS

"Quand nous serons nourris de ton corps et de ton sang et remplis de l'Esprit-Saint, accorde-nous d'être un seul corps et un seul esprit dans le Christ.

Que l'Esprit-Saint fasse de nous une éternelle offrande à ta gloire, pour que nous obtenions un jour les biens du monde à venir, auprés de la Vierge-Marie, la bienheureuse Mère de Dieu, avec les apôtres, les martyrs, ( saint N... ) et tous les saints qui ne cessent d'intercéder pour nous" .


INTERCESSION POUR LE MONDE ET L'EGLISE

 "Et maintenant, nous te supplions, Seigneur, par le sacrifice qui nous réconcilie avec toi,

étends au monde entier le salut et la paix.

Affermis la foi et la charité de ton Eglise au long de son chemin sur la terre ;

Veille sur ton serviteur le pape N... et sur notre évêque N...l'ensemble des évêques, les prêtres, les diacres et tout le peuple des rachetés.

Ecoute les prières de ta famille assemblée devant toi, et ramène à toi, Père très aimant, tous tes enfants dispersés".


INTERCESSION POUR LES DEFUNTS

"Pour nos frères défunts, pour les hommes qui ont quitté ce monde et dont tu connais la droiture, nous te prions :

reçois-les dans ton royaume, où nous espérons être comblés de ta gloire, tous ensemble et pour l'éternité,

par le Christ, notre Seigneur, par qui tu donnes au monde toute grâce et tout bien".


LA DOXOLOGIE FINALE

ANCIEN RITE

 Le prêtre découvre le calice, prend l'hostie de la main droite, et le calice de la main gauche.

Tenant l'hostie au-dessus du calice, il élève un peu en disant :

"Par Lui, avec Lui, et en Lui,

à toi, Dieu le Père tout-puissant,

dans l'unité du Saint-Esprit,

tout honneur et toute gloire,

pour les siècles des siècles".

Les fidèles répondent :

"Amen".

 Geste d'offrande pour signifier que le corps et le sang du Christ constitue l'offrande d'un seul sacrifice.

 Doxologie vient du grec "doxo"= "gloire" et "logos"= "parole", ce que l'on dit.

La doxologie est une formule de louange à la Sainte-Trinité.


LA DOXOLOGIE FINALE

NOUVEAU RITE

 Le prêtre découvre le calice, prend la patène avec l'hostie, ainsi que le calice, les élève ensemble, et dit :

"Par Lui, avec Lui, et en Lui,

à toi, Dieu le Père tout-puissant,

dans l'unité du Saint-Esprit,

tout honneur et toute gloire,

pour les siècles et les siècles".

Les fidèles répondent :

"Amen".

Les fidèles expriment ainsi leur participation au Saint Sacrifice.

Le prêtre repose le calice et la patène sur le corporal ; il couvre le calice de la pale.


copyright Père Bourdon
haut de page retour à l'accueil ou au sommaire

précédent chapitre suivant