L'IMMIXTION

Le prêtre met dans le calice une parcelle de pain en disant :

"Que le corps et le sang de

Jésus-Christ, réunis dans cette coupe, nourrissent en nous la vie éternelle".

Ce morceau de pain, était jadis, celui que l'évêque avait consacré à sa messe et qu'il envoyait aux diverses communautés, pour signifier l'unité des croyants. Les prêtres le mettait à ce moment-là dans le calice.

Le prêtre couvre le calice.


copyright Père Bourdon