L' AMBON ET LA CROIX

 L'ambon : Ce mot vient du grec "anabainein" qui veut dire "monter".

L'ambon est une tribune un peu élevée sur laquelle on monte pour lire ou pour prêcher, afin d'être vu et entendu.

L'ambon est aussi appelé "jubé" parce que c'était là qu'on demandait la bénédiction ; en latin : "jube, domne, benedicere".

Au temps où l'évêque trônait au fond de l'abside, face au peuple, il convenait que le lecteur de l'Evangile se tienne à sa droite, la place d'honneur, c'est-à-dire à gauche par rapport aux fidèles.

La croix : Elle rappelle le sacrifice du Christ sur le calvaire.


copyright Père Bourdon