RITES DE CONCLUSION

copyright Père Bourdon

LA BENEDICTION FINALE ET LE RENVOI

Après avoir fait, si nécessaire, quelques brèves annonces aux fidèles concernant la vie paroissiale, le prêtre étend les mains et dit :

"Le Seigneur soit avec vous".

Les fidèles répondent :

"Et avec votre Esprit".

Le prêtre bénit les fidèles en disant :

"Que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit".

Les fidèles répondent :

"Amen".

Le prêtre, mains jointes :

"Allez dans la paix du Christ".

Les fidèles répondent :

"Nous rendons grâce à Dieu".

Pendant la bénédiction, le servant s'est incliné vers le prêtre et a fait avec les fidèles le signe de la croix.


LE BAISER A L'AUTEL

Le prêtre baise l'autel, par respect pour ce lieu où Jésus s'est rendu présent.

Le servant s'incline profondément.

Les païens pour exprimer leur adoration portaient la main à la bouche (ad os :adorare) et envoyaient des baisers aux statues de leurs Dieux ou ils baisaient les pieds des idoles. Convertis au Christianisme, c'est de cette façon qu'ils ont honoré l'autel qui était la tombe d'un martyr. D'où l'habitude de mettre dans les autels des reliques de martyrs.


LE PRÊTRE SE RETIRE

Le prêtre se retire. Le servant précède le prêtre jusqu'à la sacristie.

Réunis dans la maison d'Eméritus, quarante-neuf chrétiens furent arrêtés. Interrogé, Eméritus répondit : "nous, les chrétiens, nous ne pouvons pas vivre sans célébrer le jour du Seigneur".

Ils furent mis à mort le 13 février 304 à Abitène en Tunisie.


MUSIQUE

Les fidèles quittent l'église, dans la joie d'être plus unis dans le Christ-Jésus, leur Pain de Vie.

Les instruments de musique expriment la joie des chrétiens, fortifiés par l'Eucharistie.


copyright Père Bourdon
haut de page retour à l'accueil ou au sommaire

précédent chapitre